Big Data et Travail Digital

big-data-travail-digital-labor-netflix-amazon-utilisateurs-analyse-donnees-avantage-concurrentiel-strategie-marche

2 exemples intéressants qui montrent comment les entreprises (ici Netflix et Amazon) exploitent les données produites gratuitement par les utilisateurs pour en tirer un avantage stratégique.

Ce sont d’incessantes Learning Machines : les interactions des utilisateurs avec leurs services produisent une large base de données qui, correctement analysées, permettent d’envisager les nouveaux segments de marché à pénétrer (pour Amazon) ou d’ajuster son offre (pour Netflix).

  • How Netflix Reverse Engineered Hollywood (via TheAtlantic)
    Le genre de film recherché, la durée de visionnage, la notation d’une série etc… forment autant de données que Netflix exploite pour produire des films/séries calibrés à l’avance pour plaire aux utilisateurs.
  • The New « Handmade » marketplace Reveals Amazon’s Most Important Moat (via SeekingAlpha)
    L’analyse des recherches (infructueuses) réalisées par les utilisateurs d’Amazon ont permit à l’entreprise de comprendre qu’une catégorie « produits d’artisanat, faits main » aurait un gros potentiel. D’où la création de la catégorie « Handmade ».

L’interaction utilisateurs forme des outputs qui sont réinjectés et réutilisés par l’entreprise pour optimiser son fonctionnement, enclenchant ainsi un cercle vertueux continu.

big data management cercle vertueux loop exploiter collecter analyser produire mesurer donnees

On pourrait ici prolonger la réflexion en estimant que, à travers leurs actions, les utilisateurs font gratuitement (et inconsciemment) une partie du travail dévolu à l’organisation (analyse du marché et des options stratégiques ici).

Voici une présentation du Body Space Society sur le travail digital (« digital labor ») :

Voici un TedTalk de Clay Shirky sur ce qu’il appelle « Cognitive Surplus » :

Les outils labellisés « Big Data » seraient-il (en partie) un moyen de capter cette valeur ajoutée créée gratuitement par les utilisateurs ? Il y’a sûrement des liens forts entre l’émergence récente du Big Data, le travail digital et les théories sur le cognitive surplus.

Pour aller plus loin :
The $100bn Facebook question: Will capitalism survive ‘value abundance’ ?

Suivre ce blog sur Facebook, Twitter ou Google Plus.

A propos Yniim

Blog : yniim.wordpress.com --- Facebook : fb.com/Yniim --- Twitter : @Yniim
Cet article, publié dans Économie & Finance, Technologie & Startups, est tagué , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

UNE QUESTION ? UNE REMARQUE ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s