Comment Internet Pousse l’Industrie du Cinema à se Renouveler et Innover

Taxi-Driver-dEAD

Quelques réflexions rapides au sujet du conflit qui a ébranlé le microcosme du web ces dernières semaines : Les lois SOPA/PIPA , finalement retirées pour révision par le Congress américain), la fermeture du site MegaUpload (4% du trafic mondial d’internet quand même…) et la menace qui plane sur plusieurs sites de partage de contenus en peer-to-peer.

Il s’agit avant tout des conséquences d’un lobbying intense des producteurs de contenus culturels et artistiques, avec Hollywood en tête, auprès du gouvernement américain pour criminaliser le téléchargement illégal et détruire les plateformes d’échange entre particuliers.

Comment analyser tout cela ?


QUELLE LECTURE ?
Le principal problème pour Hollywood n’est pas le piratage ou le peer-to-peer : ce n’est que l’arbre qui cache la forêt. Plus largement, l’industrie cinématographique baigne dans le divertissement. Or, les nouvelles technologies et le web ont permis la prolifération des acteurs sur le créneau du divertissement : les réseaux sociaux, chat, applications mobiles, jeux vidéos, etc… peuvent être vus comme autant de produits de substitution ou de concurrents. Du coup, les films et leurs vieux canaux de distribution (Cinéma/TV/DVD) n’ont plus le monopole de l’entertainment des masses.

Un nouveau canal de distribution NE PEUT PAS être vu comme une menace par une industrie, à moins d’être sacrément borné. Bien au contraire, internet est une opportunité incroyable pour les producteurs de contenus culturels pour innover et faire croître l’industrie dans son ensemble.

S’ADAPTER OU MOURIR
Le système libéral et capitaliste peut être critiqué sur de nombreux points. Mais il faut lui reconnaître son côté caméléon : il permet sans cesse l’émergence de nouveaux modèles suceptibles de bousculer le statu quo, forçant ainsi les parties prenantes (entreprises, consommateurs, états) à évoluer et innover.

Parfois, de nouvelles tendances ou usages apparaissent au sein de la société, ne laissant qu’un seul choix aux entreprises : s’adapter ou disparaître. Demandez sinon à Kodak, qui a raté le virage du numérique. Demandez aux opérateurs téléphoniques français, qui ne savent comment réagir au forfait illimité mis en place par Free Mobile.

C’est le côté Darwiniste du capitalisme. Et de grands noms de la littérature, qui ont le sens de l’Histoire (et du business accessoirement), l’ont bien compris.

« Pirates of the world, unite and pirate everything I’ve ever written!« 
Paulo Coelho Statement

A titre de comparaison, lire « Why Black Market Entrepreneurs Matter To The World Economy » pour comprendre comment d’autres industries osent évoluer et s’adaptent à l’économie informelle au lieu de pleurnicher et chercher à détruire cette dernière.

L’EFFET PAPILLON

Ce qui est drôle dans tout cela, c’est qu’il s’agit essentiellement d’un bras de fer se déroulant en Californie entre 2 industries : celle du cinéma et celle d’internet.

Mais il serait naïf de croire que ce conflit ne doit pas intéresser les autres pays :
– Internet est une plateforme ouverte et mondiale. La fermeture d’un site aux USA a un impact mondial.
– Les USA sont une sorte de phare avant-gardiste pour tout ce qui concerne les nouvelles technologies et la législation concernant leur usage. L’issue de ce conflit indiquera sans doute la route que privilégieront d’autres pays de par le monde.

CONFLIT
En s’alliant avec la sphère politique, en faisant du lobbying, en cherchant à imposer des contraintes légales, Hollywood gonfle ses muscles, refuse de s’assoir à la table des négociations et rend tout deal gagnant-gagnant avec les diffuseurs de contenu en peer-to-peer improbable.

Sauf que la technologie a 2 versants : soit tu l’utilises à ton profit, soit elle sera utilisée à tes dépends. Les Anonymous ont été les premiers à réagir en attaquant plusieurs sites gouvernementaux et institutionnels. De même, Paul Graham, l’un des investisseurs en NTIC les plus écoutés outre-Atlantique, a lancé un appel aux startups : « Tuez Hollywood« . Un appel à idées a été balancé sur Quora et les prochaines startups qu’il incubera travailleront dans ce sens.

Il semblerait donc qu’il soit déjà trop tard pour revenir en arrière….

A propos Yniim

Blog : yniim.wordpress.com --- Facebook : fb.com/Yniim --- Twitter : @Yniim
Cet article, publié dans Technologie & Startups, est tagué . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Un commentaire pour Comment Internet Pousse l’Industrie du Cinema à se Renouveler et Innover

  1. Gemini dit :

    c’est normal qu’ils se sentent attaqués et réagissent ainsi, ils veulent préserver leurs monopoles et le status quo. C’est ce que font toutes les anciennes industries leaders sur leurs marchés.

    J'aime

UNE QUESTION ? UNE REMARQUE ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s