Quel a été le Rôle de Facebook, Internet et les Réseaux Sociaux dans le Printemps Arabe ?

Mise à jour : Ce billet a été cité dans le magazine « Economie & Entreprises » de Juin 2011.

facebook printemps arabe affiche égypte

En écrivant ce billet en janvier 2011 sur l’éventuelle propagation des révoltes tunisiennes vers le Maghreb, je n’imaginais pas que les choses évolueraient si vite.

Quels rôles ont joué Facebook, les réseaux sociaux et internet dans l’émergence puis la propagation de ces manifestations dans les pays arabes ? Comment peut-on interpréter ces événements dans un contexte historique plus large ?

RÉSEAUX SOCIAUX ET RENOUVEAU DU MILITANTISME

L’actualité nous montre une métamorphose du rapport au militantisme à l’ère des réseaux sociaux et du libéralisme débridé.

Ce qu’on appelle communément « militantisme » et que certains voient aujourd’hui comme une excroissance étrange, presque un virus, est dans la nature-même de l’être humain. Car l’être humain est un être social, l’une de ses fonctions primaires est de participer à « l’organisation de la cité ».

Or, la démocratie représentative, présentée comme le système idéal pour promouvoir la souveraineté et la volonté des peuples, a finit par éloigner/priver le citoyen de cette fonction, jusqu’à l’en désintéresser.
Entre-temps, les populations sont tombées dans une sorte de consensus mou en vue de préserver la paix sociale. Ce status-quo et cette passivité étaient entretenus par l’absence de courage (il en faut pour organiser une révolte) et de sentiment collectif (ce dernier souffrant des conséquences du libéralisme qui institua « le règne de l’individu »).

Cependant, il devient de plus en plus difficile pour les gouvernements de compter sur ces éléments comme garde-fous contre le militantisme citoyen. Parmi les explications :
– Faillite de la démocratie représentative :
L’efficacité de la démocratie occidentale et de ses institutions a été remise en doute par les scandales à répétition : corruption, asymétrie d’information entre « gouvernants » et « gouvernés », connivence affichée de la sphère politique avec la sphère économique (notamment le plan de sauvetage des banques pour parer à la crise)…. donnant par la même occasion des raisons supplémentaires aux peuples d’être indignés.

 Fissures dans le consensus régnant :
L’effet de viralité a propagé le courage politique et l’indignation citoyenne de pays en pays grâce aux réseaux sociaux, créant des troubles là où les systèmes politique et/ou économique n’étaient pas installé sur des bases solides.

C’est la preuve-même que le militantisme, enfoui naturellement dans chaque citoyen, n’attendait que les raisons et le courage de s’exprimer. La soudaineté des événements récents et leur vitesse de propagation montrent également qu’il suffisait d’une goutte pour faire déborder le vase.

Et, dans ce cadre, les réseaux sociaux en général et Facebook en particulier ont joué un rôle majeur. Schématiquement, il y’a 4 temps :
-> Expression de l’indignation sur un réseau social
-> prise de conscience de l’existence de sentiments similaires chez Autrui
-> organisation d’une manifestation par une minorité courageuse
-> phénomène de viralité et propagation du courage

Mark Zuckerberg a certainement été dépassé par le monstre qu’il a créé ! D’ailleurs, il n’est pas étonnant de voir que les Chinois y réfléchissent à plusieurs fois avant de laisser Facebook pénétrer leur marché national.

Etant donné cette situation et ces facteurs, il n’est pas saugrenu de tabler sur une contagion et un effet domino à plus grande échelle. « Le « Printemps arabe » et le « Mai européen » peuvent n’être que les premiers stades d’un mouvement de plus grande ampleur.

UN NOUVEL ORDRE MONDIAL ?

En voyant ce qui se passe actuellement dans le monde, je ne peux m’empêcher de penser à Schumpeter et ses cycles économiques.

En gros et en extrapolant légèrement, cet économiste explique qu’à la fin de chaque cycle long de croissance économique , lorsqu’une crise apparaît , un bouillonnement intellectuel atteignant plusieurs sphères (citoyenne, économique, social, culturel,politique…) finit par créer des formes d’organisation et des procédures innovantes permettant in fine de relancer la machine sur de nouvelles bases.

Cela ressemble au schéma actuel puisque suite aux années 90s et 2000 où la croissance fut propulsée par les politiques libérales et la mondialisation, la récession économique a frappé (crise financière 2008-2009). Et je crois que nous sommes en plein bouillonnement social et culturel dont parlait Schumpeter.

Il faudra peut-être s’attendre dans les années qui viennent à de grandes conférences internationales façon, l’apparition de nouvelles entités supra-nationales pour faire face à ces nouvelles problématiques, voire la consolidation éventuelle de blocs régionaux.

Bref, nous sommes les témoins d’une époque singulière.

CONTEXTE :
Voici le Véritable Responsable du Printemps Arabe

Suivre sur Facebook, Twitter ou Google Plus.

A propos Yniim

Blog : yniim.wordpress.com --- Facebook : fb.com/Yniim --- Twitter : @Yniim
Cet article, publié dans Notes & Commentaires, Technologie & Startups, est tagué , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

5 commentaires pour Quel a été le Rôle de Facebook, Internet et les Réseaux Sociaux dans le Printemps Arabe ?

  1. Md Mehdi TAZI dit :

    Une fine analyse , bravo.
    Je rajouterais juste qu’avec la vitesse de circulation de l’information , On aura peut-être plus besoin d’Upgrade comme tu dis. Espérons que les changements qui sont en train de s’opérer dans le monde se feront à terme chez tous dans un délai plus ou moins rapide (en rapport avec la vie des états) les cycles de Shumpeter sont plus courts depuis l’avènement d’internet et encore plus avec celui des réseaux socaiux.
    A titre d’exemple , il y a eu des offres commerciales de 3g au Maroc , avant la France…
    Le seul décalage qui persistera sera celui de la culture qui doivent le demeurer. enfin Inchallah !

    J'aime

  2. Anonyme dit :

    Tres bon article, je partage avec toi ta vision du futur.

    J'aime

  3. Anonyme dit :

    Eh ou,toujours ce satané décalage ! UPGRADE, UPGRADE !
    Trés belle analyse .Bravo

    J'aime

  4. @Yniim dit :

    Merci pour vos encouragements! Au plaisir de vous relire ici!

    J'aime

  5. Gemini dit :

    Très juste! j’adore cette partie :
     » Schématiquement, il y’a 4 temps :
    -> Expression de l’indignation sur un réseau social
    -> prise de conscience de l’existence de sentiments similaires chez Autrui
    -> organisation d’une manifestation par une minorité courageuse
    -> phénomène de viralité et propagation du courage

    J'aime

UNE QUESTION ? UNE REMARQUE ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s